Share Poll

Poll link

500 px
350 px
250 px
Preview

widget preview:

Width - px Height - px

Close preview
! You are using a non-supported browser Your browser version is not optimised for Toluna, we recommend that you install the latest version Upgrade
Our Privacy Notice governs your membership of our Influencer Panel, which you can access here. Our website uses cookies. Like in the offline world, cookies make things better. To learn more about the cookies we use, check out our Cookies policy.

appy8

  3 months ago

C'est une histoire presque romanesque
Closed

C’est un véritable conte de fées qui vient de se dérouler à Rennes.

2 généalogistes, David Audibert et Jean-René Ladurée ont entrepris des recherches pour retrouver un héritier perdu, à la demande d’un notaire. 5 années de recherche plus tard, les experts retrouvent le fils du défunt, qui avait quitté le nid très tôt. "Personne ne s’était présenté chez lui pour toucher la succession d’un homme décédé. Il nous a mandatés pour retrouver les héritiers. C’était un contexte familial complexe, sur fond de brutalités. Le fils a quitté le domicile dès qu’il a pu et s’est marginalisé", raconte David Audibert.

Le fils est en fait sans domicile fixe, un quadragénaire qui a pu renouer avec son passé. Contacté par les 2 généalogistes qui lui ont appris la mort de son père, il a pu en savoir plus sur sa famille perdue de vue. "D’une manière assez surprenante, la somme d’argent n’intéressait pas forcément ce monsieur. Il nous demandait davantage des photos de sa famille. Quand il nous contactait à l’étude, avec mon collègue, il avait plutôt tendance à nous poser des questions sur la vie de son père, de sa sœur, des photos", rapporte David Audibert.

C’est donc un drame qui a permis à cet homme d’avoir des nouvelles des siens et, peut-être, de s’offrir un nouveau départ dans la vie grâce aux 100 000 euros d’héritage.

Mais selon les experts, qui ont mené un véritable travail de détective, le quadragénaire ne serait pas intéressé par l’argent. Cet héritage n’a pas changé le cours de sa vie. Il m’a dit plusieurs fois qu’il ne comptait pas changer de mode de vie, qu’il était bien comme il était, a déclaré le généalogiste, touché par cette histoire.

Si cette simple demande du notaire s’est soldée par ce succès retentissant, c’est grâce à la patience et au dévouement des 2 généalogistes, qui ont tout donné pour retrouver cet héritier SDF. Parfois on est confronté à des situations comme celle-là : c’est alors un travail de détective. On contacte les organismes sociaux, les centres d’action sociale, les associations, pour voir si la personne est prise en charge, si elle est connue. Et on fait une enquête de terrain. On s’est déplacé à Rennes, on a arpenté les rues, dévoile David Audibert.

Leur dur labeur aura permis à une famille de se retrouver et à un homme de devenir riche, bien qu’il semble vouloir garder son mode de vie intact et de laisser son argent dormir à la banque.
Reply

rosedelima

  3 months ago
Un généalogiste, ça coûte cher en plus ça a duré quand même 5 années et c'est obligatoirement déduit de l'héritage, donc je suppose que le père devait être assez riche pour qu'il ait 100 000€
0 comments

souris☺chachacha

  3 months ago
Comme quoi SDF peut très bien être un choix, et as forcément une fatalité.
0 comments

loloricol

  3 months ago
merci aux généalogistes !!! belle histoire, un conte de fée moderne en somme !
0 comments

valloche261

  3 months ago
pas mal
0 comments

Karmaca

  3 months ago
Les généalogistes ne donnent pas "tout" pour rien, suffit de voir le pourcentage qu'ils prennent pour leur recherches !
1 comments

Copied to clipboard

You’re almost there

In order to create content on the community

Verify your Email / resend
No thanks, I’m just looking

OK
Cancel
We have disabled our Facebook login process. Please enter your Facebook email to receive a password creation link.
Please enter a valid Email
Cancel
We're working on it...
When you upload a picture, our site looks better.
Upload