Share Poll

Poll link

500 px
350 px
250 px
Preview

widget preview:

Width - px Height - px

Close preview
! You are using a non-supported browser Your browser version is not optimised for Toluna, we recommend that you install the latest version Upgrade
Our Privacy Notice governs your membership of our Influencer Panel, which you can access here. Our website uses cookies. Like in the offline world, cookies make things better. To learn more about the cookies we use, check out our Cookies policy.

appy8

  1 month ago

Augmentation spectaculaire des salaires infirmiers aux USA

Alors que la France a passé le pic de la deuxième vague épidémique, les États-Unis continuent de se débattre avec le coronavirus. Près de 200 000 nouveaux cas ont été recensés mercredi 2 décembre, avec 2 731 décès supplémentaires dus au Covid-19, un niveau inédit depuis avril.


Au début de la pandémie, les hôpitaux américains se battaient pour des respirateurs ou des masques, ils rivalisent désormais pour le personnel infirmier.


Une soignante du Colorado a vu passer son salaire de 800 dollars par semaine (660 € environ) à 5 200 dollars par semaine (4 300 €) en acceptant un contrat de deux mois dans le New Jersey.

Certains centres hospitaliers offrent des revenus pouvait atteindre 8.000 à 10 000 dollars par semaine, soit 6 600 à 8 200 € hebdomadaires ! On est loin des 2 000 € net que touche, en un mois, une infirmière en France.


Cette explosion des salaires masque une réalité moins reluisante : les hôpitaux les plus riches, souvent situés en ville, déshabillent les cliniques de zones rurales.

"C’est une menace énorme, les hôpitaux ruraux ne peuvent pas se permettre de payer ce genre de salaire", selon Angelina Salazar, PDG de la Western Healthcare Alliance, qui regroupe 29 petits hôpitaux du Colorado et de l’Utah.

"Les infirmières démissionnent et vont travailler pour un autre hôpital en bas de la rue, gagnant deux à trois fois plus d’argent. On déshabille Pierre pour habiller Paul ", regrette Jordan Sorenson, de l’Association des hôpitaux de l’Utah.

Chasseurs de têtes et agences spécialisées exploitent le business des infirmières itinérantes. "Nous avons envoyé des infirmières à Aruba ou aux Bahamas, qui réclamaient de l’aide", explique David Deane, vice-président de Wanderly, un comparateur d’offre d’emploi pour les professionnels de santé. "Vous allez là-bas, vous gagnez 5 000 dollars par semaine et toutes vos dépenses sont payées. Qui peut refuser ?".


Que conclure ? oui, qui peut refuser ? dans ce pays du monde de l'argent, de la démesure et la surenchère ? Aux USA on peut quitter son emploi quasi du jour au lendemain, on peut aussi être virer du jour au lendemain. La soignante du Colorado dont on parle plus haut a un contrat de 2 mois. Et après ?

C'est vrai qu'à la vitesse où le virus se propage aux USA les infirmières auront du travail un bon moment... Et après la vaccination si elle était efficace ? Et pour les gens qui vivent en campagne ou dans des régions moins riches, n'ont-ils pas le droit à du personnel qualifié ? Je mesure combien je suis différente des habitants des Etats Unis.
Reply
Post

Mario-Paul

  1 month ago
Il faut juste rappeler que dans ce pays où chacun ne s’occupe que de lui, puis de sa famille proche, la santé est une affaire privée dans une majorité impressionnante, comparée à la France.
.
Les salaires mirifiques sont financés par les patients parce que, mise à part une misérable protection sociale introduite difficilement par Obama et que Trump a essayé désespérément d’abolir, il n’existe que l’assurance maladie privée.
.
Peut-être que c’est la bonne réponse pour la France afin de satisfaire les aspirations légitimes de nos personnels de santé.
.
Pour une chimiothérapie de 26 séances sur 10 mois, il faudra débourser quelque 15 mille euros de la poche. Si toute fois, on n’a pas besoin d’injections de globules rouges à 1005 € chacune.
.
Mais si l’assurance maladie de l’État est privatisée pour devenir une « mutuelle » de plus , il ne faudra plus se rendre à destination en choisissant des ronds-points... ;)))
Reply
1 comments

veronique.ide19

  1 month ago
on aura toujours besoin des infirmières car malheureusement y'aura toujours des malades y'a pas que le Covid !! Reply
1 comments

corinne.c

  1 month ago
alors il faut que l'on change de métier et de pays si on veut la grosse paye , zut je ne sais même pas l'anglais c'est foutu pour moi bisous appy Reply
2 comments

melaniess

  1 month ago
oui, c'est vrai, on marche sur la tête, heureusement chez nous c'est pas pareil :°) Reply
1 comments

valloche261

  1 month ago
oh oh Reply
0 comments

philippeg44

  1 month ago
ça fait peur, quand ils n'auront plus besoin des infirmières ils les jetteront, c'est triste mais les salaires sont démesurés et pas si facile de refuser, ce n'est que provisoire mais ce sont des opportunités a prendre ou non Reply
2 comments

Copied to clipboard

You’re almost there

In order to create content on the community

Verify your Email / resend
No thanks, I’m just looking

OK
Cancel
We have disabled our Facebook login process. Please enter your Facebook email to receive a password creation link.
Please enter a valid Email
Cancel
We're working on it...
When you upload a picture, our site looks better.
Upload